Boyan Manchev

Main content and navigation area

News section

Krassimir Mantchev et les aventures de la langue

La linguistique francophone et la recherche en sciences humaines en Bulgarie

Centre Francophone de l’Université de Sofia, 11 décembre 2019, 18h - 20h

Table ronde avec la participation de Dimitar Vatsov, Darin Tenev, Philippe Stoïlov, Assen Tchaouchev, Albena Vassileva, Silvia Boteva, Gueorgui Jetchev. 

Animée par Boyan Manchev

La Table ronde est organisée par le Département d’Études romanes de l’Université de Sofia et le Centre francophone de l’Université de Sofia en partenariat avec le Festival littéraire et la conférence « Écrire en français » (9 -10 décembre) sous les auspices de l’Organisation internationale de la Francophonie.

Le motif immédiat de cette Table ronde est la publication de Principes de la linguistique opérative, le premier livre en bulgare du linguiste Krassimir Mantchev (1938-1997). Le premier tirage de l’édition, limité, a été réalisé il y a un an, à l’occasion du Colloque international « Complexité des structures et des systèmes linguistiques : le cas des langues romanes » du Département d’Études romanes de l’Université de Sofia (23-25 novembre 2018), dédié à la mémoire de Krassimir Mantchev.

La Table ronde « Krassimir Mantchev et les aventures de la langue. La linguistique francophone et la recherche en sciences humaines en Bulgarie » reprendra les sujets traités lors de l’entretien de l’année dernière (y ont pris part Miglena Nikolchina, Alexander Kiossev, Dimitar Vatsov, Darin Tenev et Philippe Stoïlov, tout comme Assen Tchaouchev, Albena Vassileva et Gueorgui Jetchev du Département d’études romanes), tout en les situant dans le contexte plus vaste de la recherche francophone en sciences humaines en Bulgarie. L’entretien se focalisera sur la recherche francophone dans le domaine de la linguistique et des études littéraires, mais aussi sur l’œuvre de chercheurs bulgares écrivant en français sans avoir quitté leur pays et dont les ouvrages sont hautement appréciés à l’étranger. Un accent spécial sera mis sur le potentiel philosophique de la linguistique opérative de Krassimir Mantchev, développant de son côté la théorie linguistique de Gustave Guillaume – potentiel, réalisé dans les ouvrages de philosophes français, italiens et bulgares.  

* * *

Le livre Principes de la linguistique opérative présente pour la première fois entièrement en bulgare l’œuvre du linguiste Krassimir Mantchev, ayant écrit surtout en français. Le livre comporte trois études, représentatives de la théorie que Mantchev a développée dans le domaine de la linguistique générale – « Éléments d’idéogénie » (1970, en collaboration avec Hristo Todorov), « Principes de la linguistique opérative » (1976) et « Principes de l’étude typologique de la langue » (1976). Ce qui est commun à ces études appartenant à la première période de l’œuvre de Mantchev c’est l’orientation théorique qui permet de les concevoir comme un corpus cohérent, une sorte d’introduction au modèle qu’il propose de la linguistique « opérative », proche des ontologies philosophiques de la puissance qui sont en train de vivre un essor depuis la fin du siècle passé.

Cette édition comprend une information biographique et bibliographique et une notice présentant la théorie de Mantchev s’inspirant du linguiste français Gustave Guillaume (1883-1960), tout comme, plus généralement, l’orientation de ce qu’on appelle « l’École guillaumienne de Bulgarie », élaborées par Alexandra Mantcheva et  Boyan Manchev, éditeurs et rédacteurs du livre. Le premier livre de Krassimir Mantchev, présenté dans sa langue natale, permettrait à ce linguiste bulgare, ayant créé une théorie originale et hérétique pour son temps, jouissant d’un grand prestige en milieu francophone, d’obtenir une plus large audience dans son pays natal.